Né en 1981, Anthony Millet étudie avec Max Bonnay au Conservatoire de Paris (CNSMDP) où il obtient son Diplôme de Formation Supérieure mention Très Bien à l’unanimité avant d’effectuer un Cycle de Perfectionnement concertiste.


Attaché à l’élargissement du répertoire solo de l’accordéon contemporain, Anthony Millet travaille en complicité avec de nombreux compositeurs et a ainsi créé en soliste des pièces de G. Beytelmann, F. Bousch, P. Busseuil, MO. Dupin, JP. Drouet, B. Giner, T. Gubitsch, G. Lorieux, M. Matalon, JJ. Mosalini, F. Narboni, C. Roche, F. Rossé, A. Serre-Milan, M. Stroppa, F. Verunelli…


Il est régulièrement invité en tant que soliste par l’Orchestre de Paris, l’Ensemble intercontemporain, l'IRCAM, TM+, Aleph, Accroche note, Ars Nova, Nomos… Il est membre fondateur du Trio K/D/M, deux percussions et accordéon, avec Gilles Durot et Bachar Khalifé et se produit également avec le saxophoniste Jean-Pierre Baraglioli, avec lequel il fonde le Duo Migrateur. 

  Amoureux de tango, il est membre fondateur de l’Esteban Trio ainsi que du quintette de tango Quinto Centos avec lequel il enregistre un premier disque en 2003. Un deuxième enregistrement, Les Tableaux d’une exposition, fruit d’un travail passionné et d’une complicité fructueuse avec Gustavo Beytelmann, sortira à l’automne 2015.

 

Par ailleurs, Anthony Millet multiplie les expériences éclectiques dans des domaines comme le théâtre musical (avec la Comédie Française ou l’Opéra de Paris), la musique orientale (notamment avec le chanteur et compositeur libanais Marcel Khalifé) ou la chanson française.

 

Parallèlement à ses activités d’artiste, il enseigne l’accordéon aux conservatoires de Montreuil et Vitry-sur-Seine. Il est également professeur assistant de la classe d’accordéon au Conservatoire de Paris (CNSMDP).